Comment se créer un jardin japonais ?

Un jardin japonais est semblable à un tableau conçu dans les règles de l’art. C’est un espace où zenitude et sérénité se font nettement ressentir pour rappeler le milieu naturel. Cependant, il n’apparait pas évident de mettre un jardin zen extérieur en place. Il importe en effet de soigner chaque détail tout en évitant la surcharge pour arriver à faire un jardin zen au style nippon. Cet article suggère des idées d’aménagement jardin zen, ainsi qu’une déco de jardin zen.

L’agencement d’un jardin japonais

Un jardin japonais reflète une alliance du minéral et du végétal. L’aménagement jardin zen passe ainsi par une disposition de pierres plates, appelés « pas japonais », sur le sol. Ces pierres appelées Ishi en japonais servent à évoquer un jaillissement d’eau ou un éboulis de montagne. Aussi, tous les jardins japonais doivent comporter de l’eau. Quelques mètres carrés du jardin doivent alors être consacrés à l’installation d’un petit bassin ou d’une fontaine.

Il faut savoir qu’au Japon, le déséquilibre est source d’harmonie. C’est pourquoi les différents éléments d’un jardin japonais doivent être disposés de manière asymétrique. Cela sert notamment à garantir l’équilibre et la sérénité. En outre, aménager un jardin zen doit se faire sur un rythme impair. Car les nombres impairs apportent du positif selon l’art nippon. Le nombre de rochers et de végétaux plantés doit donc être de nombres impairs.

Les plantes adaptées à un jardin japonais

Créer un jardin zen ne suppose pas de composer l’espace avec toutes sortes de plantes. En effet, la sélection de végétaux d’un jardin japonais obéit à quelques règles. Les végétaux résistants comme le chêne ou le pin sont à privilégier pour orner le fond du jardin. Un arbre japonais comme l’érable japonais y a également toute sa place. Des arbustes à croissance lente et des plantes couvre-sols peuvent ensuite être installés. Sans oublier le bonzaï qui est aussi une plante jardin zen.

Par ailleurs, la mise en valeur des différents éléments est primordiale dans l’art japonais. L’accumulation de plantes est ainsi à éviter. Au contraire, il est nécessaire d’espacer les végétaux afin de les mettre en valeur et de révéler leur potentiel. Il faut donc tailler les arbres et les végétaux de manière régulière pour éviter l’impression de fouillis.

Apporter une décoration jardin zen

Une déco jardin zen repose principalement sur deux valeurs qui sont la simplicité et la sobriété. Pour un style décoratif sobre, l’attention peut être focalisée sur un élément particulier qui sera mis en valeur. Il peut s’agir de capter l’intérêt sur un symbole bouddhiste, un bassin ou un rocher par exemple. Le choix des éléments décoratifs (lanterne, carillon, coussin…) doit également être  limité en vue d’éviter le superflu.

Il importe en outre de privilégier les accessoires et meubles faits de matières naturelles pour une décoration jardin zen extérieur. Cela sert à favoriser l’harmonie de ces pièces avec l’espace naturel. Un mobilier de jardin synthétique et des accessoires clinquants sont ainsi à éviter. Enfin, des spots peuvent être utilisés pour mettre en valeur quelques éléments du jardin ou pour donner une illusion d’espace dans un petit jardin zen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *